Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Agrimonde-Haïti a pour mission d'informer les internautes sur les politiques agroalimentaires, l'énergie et le développement durable ainsi que les avancés scientifiques dans ces domaines. Il vise la diffusion des informations sur l’évolution de la sécurité alimentaire et former les opinions sur la faim dans le monde et sur tous les sujets connexes. Agrimonde a aussi pour mission de mener des actions concrètes visant a éradiquer la faim.

25 tonnes de semences aux agriculteurs des zones affectées par Matthew

Le gouvernement de la République d’Argentine fait un don de 25 tonnes de semences maraîchères et céréalières au gouvernement haïtien. Ces semences sont destinées aux agriculteurs victimes de l’ouragan Matthew et seront distribuées grâce au support logistique du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

25 tonnes de semences aux agriculteurs des zones affectées par Matthew
25 tonnes de semences aux agriculteurs des zones affectées par Matthew
25 tonnes de semences aux agriculteurs des zones affectées par Matthew

Ces semences ont été remises symboliquement, ce lundi, sur le tarmac de l’aéroport Toussaint Louverture, aux responsables du ministère de l’Agriculture. Il s’agit de 200 892 kits contenant chacun 17 variétés de semences. La distribution se fera immédiatement. Ce qui signifie que, dès mercredi prochain, ces dernières seront déjà acheminées aux directions départementales agricoles du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse, qui ont été les plus affectés par l’ouragan Matthew. Selon le ministre de l’Agriculture, Carmel André Béliard, on atteindra pas moins de 40 000 exploitants agricoles éparpillés dans 38 communes des trois départements susmentionnés.

La valeur marchande de ces semences est estimée à environ 1.2 million de dollars américains. L’apport du PNUD consiste à acheminer ces produits aux bénéficiaires et une enveloppe de 90 000 dollars est disponible pour cette opération. Cette nouvelle action de l’Argentine s’additionne, soutient-on, à la donation récemment effectuée par la mission des Casques blancs de la République d’Argentine afin de pallier les besoins basiques des populations affectées par l’ouragan. Ce don, selon l’ambassadeur argentin, Alejandro G. Deimundo Escobal, fait partie d’un large programme dénommé PRO HUERTA. Il s’agit, entre autres, d’un programme d’autoproduction d’aliments frais existant depuis 2005 entre la République d’Argentine et la République d’Haïti, avec l’aide de nombreux partenaires triangulaires et dont bénéficient jusqu’à plus de cent mille Haïtiens. Il a pour objet d’améliorer l’alimentation des populations urbaines et rurales en situation de vulnérabilité sociale à travers l’autoproduction et la consommation d’aliments frais de qualité, avec l’utilisation efficace des ressources disponibles.

Ce mécanisme prend en compte la participation active des organisations et institutions locales et une articulation avec les autorités étatiques. Les semences, soutiennent les tenants de cette activité réalisée en présence de plusieurs hauts dignitaires du ministère de l’Agriculture, ont été testées par des institutions compétentes qui ont confirmé leur adaptabilité aux conditions climatiques et agricoles du pays. Les intervenants ont tous avoué, par cette action, que les donateurs lancent un signal clair de la volonté des pays amis d’épauler Haïti dans le respect et la dignité en tenant compte des besoins essentiels et immédiats des populations victimes.

Par ailleurs, l’évaluation des besoins postMatthew dans le domaine agricole fait état de dommages et pertes estimés, d'après les autorités du PNUD, à 38 milliards de gourdes. Ce qui représente 7% du produit intérieur pays et 31% du produit intérieur brut agricole. La plupart des communes ont perdu plus de 90% de leurs moyens de subsistance et commencent à souffrir d’insécurité alimentaire croissante. Ainsi, Safiou Esso Ouro-Doni, le directeur adjoint des opérations du PNUD, dit espérer que ces semences vont permettre aux populations victimes de reconstruire leur capital agricole dans le but de réduire l’insécurité alimentaire dans ces recoins du pays. Abondant dans le même sens, le titulaire de Damien affirme que ces semences arrivent à point nommé car le pays est en pleine campagne agricole de printemps.

Tout en remerciant le gouvernement argentin, M. Béliard fait savoir que le ministère qu’il dirige compte maintenir cette coopération avec le pays sud-américain ainsi que toutes les autres institutions œuvrant dans le sens du développement du secteur agricole.

Source : Le Nouvelliste

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article