Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Agrimonde-Haïti a pour mission d'informer les internautes sur les politiques agroalimentaires, l'énergie et le développement durable ainsi que les avancés scientifiques dans ces domaines. Il vise la diffusion des informations sur l’évolution de la sécurité alimentaire et former les opinions sur la faim dans le monde et sur tous les sujets connexes. Agrimonde a aussi pour mission de mener des actions concrètes visant a éradiquer la faim.

La gelée royale française: en voie de disparition?

« Aujourd’hui, la législation oblige simplement à indiquer que la gelée royale est importée. Ce que nous voulons, c’est que le pays d’origine soit mentionné très clairement sur l’emballage afin qu’il soit facilement identifié par le consommateur. »

Un producteur français de gelée royale

Les biens de confiance, dont même l’usage ne renseigne pas sur l’attribut recherché (Darby et Karni, 1973[1]) contrairement aux biens d’expérience et aux biens de recherche, peuvent poser, comme les biens d’expérience, le risque de mauvais choix (antisélection) du consommateur et favoriser des comportements opportunistes du producteur (aléa moral). Cette asymétrie d’information peut même conduire au démantèlement du marché (Akerlof, 1970[2]). Ici, le cas, d’actualité, du marché de la gelée royale française est ainsi analysé et des solutions sont proposées.

Dans les années 60, un marché florissant de gelée royale française a existé pour être ensuite anéanti par la gelée royale d’importation, surtout d’origine asiatique, vendue à faible prix. Mais depuis 1995, on assiste à la renaissance de la gelée française (notamment avec la création d’une association des apiculteurs concernés, le GPGR[3]) s’inscrivant dans une démarche qualité (« fraicheur », « santé », etc.). Ainsi l’origine française semble être valorisée par les consommateurs français pour des vertus environnementales et sanitaires qui lui sont prêtées, ce qui en fait un bien de confiance dans la mesure où l’origine géographique du produit n’est pas décelable même à son usage. Toutefois, la production de gelée royale française semble faire face à une concurrence déloyale de gelées royales importées, réputées de moindre qualité, qui sont présentées frauduleusement comme des produits français et frais. Un de ces scandales est relayé le 18 avril 2013[4] sur le site bastamag.net (entre autres) après la publication d’un rapport du GPGR faisant état de 98% de la gelée royale commandée sur Internet ou par correspondance auprès de vendeurs se réclamant de France qui proviendraient en réalité d’Asie. Le problème est que la loi ne fait aucune obligation aux vendeurs de produits importés d’en indiquer la provenance, ce qui peut confondre le consommateur à la recherche de gelée royale française. Même s’il y a un écart de prix considérable entre la gelée royale française et celle importée, l’existence d’écarts tout aussi importants entre les gelées importées et le recours à de la publicité mensongère peuvent facilement confronter le consommateur cherchant le produit français à un problème d’antisélection, le tout pouvant conduire à un nouveau démantèlement du marché de la gelée royale française.

Les garanties étant plus adaptées aux biens d’expérience qu’aux biens de confiance, on suggère simplement, la mise en place d’une certification obligatoire fiable de type « indication géographique » et d’une procédure de traçabilité permettant de gagner la confiance des consommateurs à la recherche de gelée royale produite en France. La démarche, pertinente mais longue, du développement d’un nom de marque distinctif pour la gelée royale française est celle adoptée actuellement par le GPGR.


[1] Darby, M. R., & Karni, E. (1973). Free competition and the optimal amount of fraud. Journal of law and economics, 67-88.

[2] Akerlof, G. A. (1970). The market for" lemons": Quality uncertainty and the market mechanism. The quarterly journal of economics, 488-500.

[3] Groupement des producteurs de gelée royale

[4] http://www.bastamag.net/Apres-le-scandale-de-la-viande-de (Consulté le 27 septembre 2015 à 01:22 AM)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article