Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Politiques agroalimentaires et la faim dans le monde

Agrimonde-Haïti a pour mission d'informer les internautes sur les politiques agroalimentaires, l'énergie et le développement durable ainsi que les avancés scientifiques dans ces domaines. Il vise la diffusion des informations sur l’évolution de la sécurité alimentaire et former les opinions sur la faim dans le monde et sur tous les sujets connexes. Agrimonde a aussi pour mission de mener des actions concrètes visant a éradiquer la faim.

Santé: controverse autour des OGM et les cultures traditionnelles

http://www.wikiagri.fr/articles/les-ogm-bons-pour-la-sante-et-la-biodiversite-/9673

http://www.wikiagri.fr/articles/les-ogm-bons-pour-la-sante-et-la-biodiversite-/9673

Selon l’Académie américaine des sciences, les cultures OGM ne présentent apparemment pas plus de risques environnementaux ou pour la santé que les cultures conventionnelles.

57 % des américains estiment que les OGM pourraient être risqués pour la santé, selon un sondage de la firme NPD Group. Les conclusions à contre courant de l’opinion publique du rapport de l’Académie américaine des sciences ne suffira pas pour rassurer les consommateurs américains quant à la sûreté des produits OGM. Pas plus que les européens du reste !

Après plus de 20 ans de cultures de maïs, de soja et de coton génétiquement modifiés et après avoir épluché et analysé près de 900 études et publications sur ces plantes et leur utilisation, les auteurs de cette étude concluent :

- la consommation d’aliments issus de plantes OGM n’a aucune incidence sur l’état de santé des animaux. Les produits carnés ont les mêmes caractéristiques et propriété que les produits carnés issus d’animaux conventionnels ;

- la culture des plantes est bénéfique à la santé des hommes puisqu’elle réduit la consommation d’insecticides ;

- certaines plantes, comme le riz riche en bêta-Carotène (vitamine A), ont été obtenues pour être bénéfiques à la santé humaine ;

- il n’existe aucun lien entre la consommation de produits agricoles issus de plantes génétiquement modifiés et la subsistance de maladies chroniques ;

- les cultures de plantes Ogm non seulement n'ont pas réduit la diversité des plantes et des insectes, mais auraient au contraire contribué à renforcer la biodiversité puisque moins de produits de protection des plantes ont été employés ;

- les transferts de gènes de cultures OGM à des espèces sauvages ont pas été eu d’effets néfastes.

Au final, les cultures OGM ne présentent apparemment pas plus de risques environnementaux, ou pour la santé, que les cultures conventionnelles.

Toutefois, ces résultats encourageants n’exonèrent pas les agences de réglementation et les scientifiques de rester vigilants quant aux impacts potentiels des cultures OGM sur le long terme. Les études n’ont été réalisées qu’avec un recul de vingt années.

Pour certains experts cette période de 20 ans est aussi trop courte pour apprécier le réel potentiel des plantes génétiquement modifiées en raison des restrictions les plus diverses imposées pour limiter leur utilisation.

En fait, il est difficile de tirer des conclusions définitives sur la culture des OGM, compte tenu des incertitudes qui continuent de planer sur tout ce qui relève des questions économiques et agronomiques mais aussi de la santé et de la sécurité des hommes, soulevé par les cultures transgéniques.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article